Bruce Lee vs Clint Eastwood

Qui ?

Clint Eastwood : acteur et réalisateur américain, notamment célèbre pour ses westerns.

 clint.jpg

Bruce Lee : acteur américain d'origine chinoise, maître incontesté des arts martiaux au cinéma.

 gameofdeath-1.jpg

 

The Battle...

Version adaptée :


Version littérale :


Paroles et explications

J'ai la plus grande Fureur de vaincre que le monde ait connue.
  • La Fureur de vaincre ("Fists of fury", "Poings en furie" littéralement, en VO) est un film dans lequel a joué Bruce Lee.
Je démonte des écoles de karaté et des connards griffus.
  • Double référence : dans La Fureur de vaincre, Bruce Lee décime toute une école de karatékas (1ère vidéo), tandis que dans Opération Dragon, il se bat contre Han, qui a une griffe gigantesque à la place de la main gauche (2e vidéo).

Tu diras moins de conneries avec mon poing dans ta face.
Pas besoin de mots pour te battre, y'a qu'à dire waaataaah.
  • "Waaataaah" (et ses dérivées...) c'est le cri typique de Bruce Lee quand il se bat. Il le pousse une bonne centaine de fois dans la vidéo ci-dessus. Pas besoin de rapper pour battre Eastwood, un coup de pied dans la gueule suffit.
Tes films sont chiants, c'est un vrai supplice.
  • Certaines scènes des films d'Eastwood sont restées célèbres pour leur lenteur. Par exemple la scène finale de "Le bon, la brute et le truand", ci-dessous à partir de la 3e minute:

Je suis le maître des nunchakus, j'ai même buté Chuck Norris !
  • Référence au film La Fureur du Dragon, où Bruce Lee tue Chuck Norris, et au fait que Bruce Lee était effectivement un vrai pro des nunchakus.

J'ai inventé le Jeet Kune Do, alors goûte à mes pantoufles.
  • Bruce Lee a effectivement inventé son propre art martial, le Jeet Kune Do. Et il a pour habitude de se battre dans des sortes de petits chaussons également utilisés au kung fu.
Je fais même des tractions à deux doigts : Kung F-U !
  • Jeu de mots avec "push up", littéralement "pousser vers le haut", mais aussi "pompe" ou "traction". Bruce Lee arrivait à faire des pompes sur 2 doigts, et là il fait une version un peu différente d'une "traction" à deux doigts... et fait un jeu de mots avec "kung fu" et "kung F-U", "F-U" étant une autre façon de dire "fuck you".
Tu cries comme une gonzesse et tu bouges comme Jagger.
  • En référence aux cris pas hyper virils de Bruce Lee quand il se bat et à la chanson "Moves like Jagger" du groupe Maroon 5, qui fait elle-même référence à la façon de danser du chanteur des Rolling Stones, Mick Jagger. 
Mais je t'exploserai le cul plus vite qu'un poulet vapeur.
  • Dans la VO, il parle d'un "pu pu platter", un assortiment typiquement américain de divers mets de la cuisine chinoise, tel que le poulet vapeur. La cuisine chinoise qui apparemment, selon Eastwood, a tendance à foutre la diarrhée... Dans la VO, ça fait également un jeu de mots entre "pu pu" et "poo poo", une façon enfantine de dire "caca".
220px-pupuplatter.jpg

Tu passes trop de temps à travailler tes coups, Ringo.
  • Référence à Ringo Starr des Beatles, qui a la même coupe de cheveux que Bruce Lee (ou l'inverse).
Travaille plutôt ton doublage, t'es jamais synchro.
  • Référence au fait que dans plusieurs de ses films, où Bruce Lee se double lui-même pour une meilleure qualité du son, il n'est souvent pas synchro avec son propre mouvement des lèvres.
T'as rien à faire dans un combat, retourne à l'usine, mon pote.
Vas-y, allez, fais-moi un iPod.
  • Petite réplique raciste de la part d'Eastwood. Un sweatshop dans la VO (ou atelier de misère en français) est une manufacture dans laquelle les employés sont exploités, travaillent trop longtemps ou de manière forcée, dans lesquels sévissent des abus physiques ou moraux, ou encore où on fait travailler des enfants (Wikipédia). Les sweatshops sont encore extrêmement nombreux en Chine aujourd'hui (le "made in China"...), et notamment dans le domaine électronique (d'où le "fais-moi un iPod"). C'est également une référence à une célèbre scène du film "L'inspecteur Harry" où Clint Eastwood dit "Go ahead, make my day" (traduit en VF par : "Vas-y, allez, fais-moi plaisir"). D'où le "go ahead, make my iPod" qui devient "vas-y, allez, fais-moi un iPod".

Tes petites danses, Bruce, elles m'effraient pas.
  • Quand il se bat, Bruce Lee à tendance à sautiller sur place, ce qui peut donner l'impression qu'il danse.
Va te faire foutre, je plisse même mieux les yeux que toi.
  • Clint Eastwood a souvent tendance à plisser les yeux quand il sort des petits répliques sanglantes dans ses films. Et là il dit qu'il plisse même mieux les yeux que Bruce Lee, qui a les yeux bridés de naissance, donc s'il se fait même battre dans ce domaine par quelqu'un qui n'a même pas les yeux bridés c'est un peu la honte.
J'ai buté le bon et la brute, tu dois être le truand.
  • Référence au film d'Eastwood "Le bon, la brute et le truand". En VO "The good, the bad and the ugly", "the ugly" signifiant "le moche". Donc en VO la réplique de Bruce Lee clashe un peu plus... mais bon, j'y peux rien ^_^
Je te défigurerais bien, mais ta mère l'a fait en accouchant.
Retourne t'astiquer le pistolet pour une poignée de Million Dollar Babies.
  • Référence aux films "Pour une poignée de dollars" et "Million Dollar Baby" de Clint Eastwood. Bruce Lee traite Clint de vieux pervers qui "s'astique le pistolet" en pensant à des jeunes filles comme celle du film "Million Dollar Baby". En VO, il y a également un jeu de mots à l'oreille entre "pistol" et "fistful" qui sonnent presque pareils.
T'étais cool dans les années 80, mais là t'es juste sénile.
Tu débats avec des gens qui sont même pas là, sérieux.
Autant rapper contre cette putain de chaise de mes deux !
  • Référence à l'intervention de Clint Eastwood dans la course à la présidence américaine 2012, où il a fait un speech/sketch durant la Convention Républicaine, dans lequel il s'adresse à une chaise vide (où était censé se trouver Obama). Le sketch a fait beaucoup de bruit car il était complètement raté et a même reçu des critiques du côté républicain.
 
Tu tentes ta chance ou pas ? Ça me turlupine.
  • Référence une scène du film "L'inspecteur Harry". En VO "do you feel lucky, punk?" (littéralement "tu te sens en veine, ducon?"), malheureusement traduit un peu différemment en VF pour correspondre aux mouvements des lèvres...

Tu dois pas être si coriace, tu t'es fait tuer par une aspirine.
  • Bruce Lee n'a pas été tué par de l'aspirine littéralement, l'aspirine aurait peut-être même rien à voir dans la mort de Bruce Lee. Il existe différentes théories sur sa mort : la cause officielle est une réaction allergique extrêmement rare à l'aspirine, l'autre une rupture d'anévrisme, dont les maux de tête (pour lesquels il a justement pris de l'aspirine) sont un signe avant-coureur.
Et ton one-inch punch ? Même taille que ton zizi.
  • Le one-inch punch est une technique de coup de poing réalisée à très courte distance, inventée et popularisée par Bruce Lee. Un "inch" c'est un pouce (2.54 cm)... pour comprendre la vanne.

Arrête d'essayer de rapper. Retourne à tes bols de riz.
  • Dans la VO, il dit "retourne jouer aux dames chinoises" (jeu de dames légèrement différent de celui connu chez nous, mais assez populaire aux Etats-Unis, mais pas vraiment connu en Europe). Du coup, j'ai adapté... aussi pour la rime :)
Je t'exploserais bien dans un 2e round, mais ça serait historique.
Jamais personne dans ta famille ne survit pour voir une suite.
  • Référence assez trash au fait que le fils de Bruce Lee, Brandon, est mort lors d'un tournage à cause d'un pistolet chargé accidentellement... (ou pas, selon certaines rumeurs).
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site