Babe Ruth vs Lance Armstrong

Qui ?

Babe Ruth : joueur de baseball américain décédé en 1948. Resté une légende dans l'histoire du baseball, 53 des 194 records qu'il a établis tiennent encore aujourd'hui.

 a-del5.jpg

Lance Armstrong : coureur cycliste américain, septuble vainqueur du Tour de France. En janvier 2013, il admet dans une interview avoir utilisé des produits dopants au cours de sa carrière.

 a-del6.jpg

 

The Battle...

Tutoriel pour savoir comment lire les vidéos.

Si vous êtes sur téléphone, sachez que ça marche en tout cas avec Firefox mobile. Aucune garantie avec les autres navigateurs.  En revanche, il faut impérativement ne pas passer par l'application YouTube, et avoir un téléphone qui supporte Flash (donc s'il est trop vieux ça ne marchera pas).

 

Version adaptée :

Version littérale :

Important : Pour des vidéos telles que les ERB, truffées de références et de jeux de mots, les traductions littérales n'ont pas de réel intérêt. Les traductions adaptées retranscrivent, en ce sens, beaucoup plus fidèlement l'esprit de la version originale.

(à venir)


Paroles et explications

Avant d'être hors-jeu suite à cette bruthale agression,
  • Dans la VO, il fait un jeu de mots avec le mot "ruthless" (impitoyable), qui contient "Ruth". D'Où ici le jeu de mots avec brutale.
t'auras l'honneur d'être la deuxième  grosse dinde à entendre ma confession.
  • Babe Ruth a pesé jusqu'à 113 kg.
  • Référence aux aveux publics de tricherie de Lance Armstrong sur le plateau d'Oprah Winfrey, qui n'est pas exactement très mince non plus. D'où le fait que Ruth sera "la 2e grosse dinde".

Je l'admets, j'ai fait ce qu'il fallait pour gagner !
Mais je suis un athlète, toi t'es le cliché du péché.
Tu bois, tu fumes et tu bouffes à t'en étouffer.
T'arrives même à moins bien te tenir qu'un Français.
  • Lance Armstrong a beau s'être dopé, il n'en est pas moins le prototype de l'athlète. Babe Ruth est tout le contraire. Il buvait énormément, fumait le cigare et était limite obèse. Typiquement l'opposé de l'idée qu'on se fait d'un athlète. Il n'en demeurait pas moins un excellent joueur de baseball.
  • La dernière ligne se réfère au stéréotype assez répandu aux USA comme quoi les Français sont désagréables, arrogants, et ne savent pas se tenir, notamment à l'étranger.
Vas-y, frappe-moi donc, fais voir comment rappe un obèse.
  • Dans la VO, Lance Armstrong le nargue avec une phrase souvent utilisée par le public au baseball pour déconcentrer le batteur de l'équipe adverse ("Swing, batter batter"). Pas d'équivalent connu en français.

J'ai vaincu le cancer, je peux te démonter à l'aise.
  • En 1996, Lance Armstrong apprend qu'il est atteint d'un cancer des testicules. En février 1997, il avait vaincu son cancer.
T'as survécu et vaincu le cancer, félicitations !
  • Dans la VO, jeu de mots intraduisible entre "you live strong" et "Livestrong", la fondation créée par Lance Armstrong qui vient en aide aux personnes atteintes d'un cancer.
Maintenant je vais t'expulser plus vite que ta propre fondation.
  • Après ses aveux de dopage, Lance Armstrong a été forcé de renoncer à son poste de président de sa propre fondation.
Tu t'es fait une Olsen, t'oses parler de péché ?
C'est encore qu'une gamine ! Tu lui as refilé un bracelet ?
  • Armstrong a eu une relation relativement brève avec Ashley Olsen, l'une des jumelles Olsen qui jouait, à l'âge de 5 ans, dans la série "La fête à la maison". Elle a 15 ans de moins que lui et pour beaucoup d'Américains, l'image qu'ils gardent des Olsen est celle de quand elles étaient encore petites, d'où les sous-entendus d'accusations de pédophilie par Ruth.
  • Le bracelet fait référence aux bracelets jaunes vendus pour collecter des fonds par la fondation Livestrong de Lance Armstrong.
  • Selon l'expression très répandue en anglais, si on a atteint le "3e but" ("third base", référence au baseball) avec une fille, on a eu droit à une fellation.
a-del.jpga-del3.jpga-del2.jpg

On est tous au courant que ta combi moulante te lance.
  • Il se moque du fait que les shorts de cycliste sont très moulants, et sous-entend que c'est peut-être parce qu'ils sont si serrés que Lance a perdu un testicule (testicule qu'il a perdu à cause de son cancer).
Te voir c'est aussi chiant que de suivre ton Tour de France.
  • Le cyclisme, et en particulier une course longue comme le Tour de France (qu'Armstrong a remporté 7 fois... en se dopant), est un sport qui peut s'avérer très ennuyeux à regarder pour M. Tout-le-monde.
Allons allons, fais pas cette tête-là, ma belle.
Entre tes transfusions et tes coups de sang, t'as le profil d'un cycliste menstruel.
  • Lors de ses aveux sur le plateau d'Oprah Winfrey, Armstrong a avoué avoir eu recours aux transfusions sanguines.
  • Selon ses coéquipiers, Armstrong a un caractère très irritable, difficile à supporter.
  • Ces allusions au sang et à son caractère irritable servent à faire le jeu de mots entre "cycliste menstruel" et le cycle menstruel (les règles) des femmes, qui sont en général plus irritables durant cette période.
T'as battu des records quand les Noirs pouvaient pas jouer, tu te fous de qui ?
C'est comme faire un concours de pâtes sans l'Italie !
  • Babe Ruth a joué au baseball de 1914 à 1935, époque à laquelle les Noirs n'étaient pas autorisés à jouer. On peut donc questionner la valeur de tous les records qu'il a établis à ce moment-là, puisque ses seuls adversaires n'étaient "que des Blancs".
  • C'est également une référence au stéréotype comme quoi les Noirs sont plus puissants, plus doués pour le sport.
  • Ce serait comme faire un concours de pâtes sans les Italiens, les inventeurs des pâtes. Traduction : ça ne compte pas.
T'es un orphelin qui a réussi, glorifié, fortuné !
Imagine ce que t'aurais pu faire si tu t'étais entraîné !
  • Bien que ses parents n'étaient pas morts, Ruth a été envoyé dans un orphelinat à l'âge de 7 ans.
  • Ruth a eu une carrière légendaire et n'a pourtant pas fait grand chose pour y arriver. Il avait un train de vie terriblement malsain, ne s'entraînait jamais, a pesé jusqu'à 113 kilos et a même dû se faire opérer.
Je suis au summum de la forme, tu traînes ta batte chez les traînées.
Et même là tu sais pas viser !
  • Physiquement parlant, Armstrong a tout d'un athlète, alors que Ruth est son opposé parfait.
  • Il était de notorioté publique que Ruth traînait avec des prostituées. Armstrong enrobe le tout dans du jargon de baseball ("dip your stick" signifie "trempes ta batte"). De même, le "foul tip" est une faute au baseball ("ricochet" en français), mais est utilisé ici comme jeu de mots : "tip" signifiant également "pourboire", et "foul" voulant dire "nauséabond", il fait référence aux pourboires que Ruth refilaient à ses prostituées (d'où son geste dans la vidéo). En résumé, Armstrong lui dit "tu trempes ta batte dans des prostituées et tu appelles ça du foul tipping". Le jeu de mots est malheureusement intraduisible. Dans la VO il rajoute "are you tripping?" ("tu trippes ou quoi?"), ignoré dans la VOSTFR pour la longueur du sous-titre.
Pour toi ça va finir en queue de poisson.
Tu vas pas en réchapper face au maillot jaune en échappée loin du peloton.
  • En référence au maillot jaune du leader du Tour de France, qu'Armstrong a souvent porté.
a-del4.jpg

C'est l'heure de la dernière manche pour le Texan en combi de plongée.
  • Dans la VO, il utilise l'expression "it's the bottom of the ninth [inning]" ("c'est la fin de la neuvième [manche]") utilisée au baseball pour désignée les dernières minutes d'une partie. Ici il annonce les dernières secondes de la battle, car il va en terminer avec Armstrong, le Texan (il est Texan) en combi de plongée (dans la VO : en maillot de bain, référence aux tenues moulantes des cyclistes).
T'es plus chargé en saloperies que des Milky Way.
  • Référence à toutes les drogues prises par Armstrong. Dans la VO, la barre chocolatée est un "Baby Ruth", plus ou moins inconnu sous nos latitudes. Vu la ressemblance avec son propre nom, c'est une façon indirecte de dire à Armstrong qu'il (Ruth) est moins "plein de saloperies" que lui.
C'est peut-être trop tôt mais j'annonce le shoot final.
Et pas à l'aide de ces seringues que t'ont refilées les ritals !
  • En 1932, Babe Ruth avait pointé, en plein match, un point précis dans les tribunes et, au moment de frapper la balle, l'avait envoyée exactement là où il avait pointé, tout en faisant un "coup de circuit" ("home run", tour complet des buts), événement qui avait grandement contribué à sa légende.
  • L'utilisation du mot "shoot" ne désigne pas seulement la frappe de Ruth, mais également les injections que se faisaient Armstrong, client de Michele Ferrari, médecin italien qui avait enfreint certaines lois anti-dopage.
Le Sultan de Swat va t'expédier hors du stade
sous les ovations lors du tour des buts suite à ta débandade !
  • L'un des surnoms de Babe Ruth était le Sultan de Swat.
Pendant que tu baisses la tête après tant d'humiliation
car tu as oublié les vraies valeurs de la compétition !
  • Babe Ruth n'était pas l'image qu'on se fait d'un athlète, mais contrairement à Armstrong, il n'a jamais triché. En s'enfonçant dans le dopage, Armstrong a oublié les vrais valeurs du sport.
Avec tes traits tirés t'es la sale gueule de ton ex, Lance.
  • Dans la VO, il fait un jeu de mots intraduisible entre le nom de l'ex d'Armstrong, Sheryl Crow, et les "crow's feet" ("pattes de corbeau"), nom qu'on donne aux rides qu'on a sur le côté des yeux.
Tu ferais mieux de retourner tâter de la pédale en France.
  • Dans la VO, il lui dit "retourne (en pédalant) chez toi en France et ramène-moi des frites", d'une part parce qu'avec ses 7 victoires au Tour de France, Armstrong est un peu "chez lui" en France, et d'autre part parce que pour beaucoup d'Américains, être traité de Français n'est pas très bien pris... Dans la VOSTFR, remplacé par une allusion à l'homosexualité, un autre stéréotype sur les Français pour les Américains.
  • Les frites, c'est simplement parce qu'en Anglais on dit "French fries" ("frites françaises") pour "frites". 
Je t'ai fait chuter de ton tricycle et pour te relever y'a pas foule.
  • Dans la VO, l'expression "to fan somebody" au baseball est utilisée lorsqu'un lanceur retire sur trois strikes un batteur, autrement dit il l'élimine. Ici Ruth utilise le même verbe (to fan) pour dire qu'il va rayer Armstrong verbalement, via la battle. Encore une fois, le terme n'existe pas en Français, d'où l'adaptation.
Tu dégages, avec trois strikes et une seule boule.
  • Une boule... référence au fait que depuis qu'il a guéri de son cancer, Armstrong n'a plus qu'un testicule.
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×