Doc Brown vs Doctor Who

Qui ?

Emmett "Doc" Brown : vieux savant fou plus ou moins inoffensif de la trilogie "Retour vers le Futur".

fds.jpg

Doctor Who ("le Docteur") : personnage central de la série Doctor Who qui, lorsqu'il meurt, renaît sous une autre apparence. Ci-dessous la 10ème et la 4ème incarnations du Docteur, reprises dans la battle.

f.jpgg.jpg


Mais aussi...

Marty McFly : ami et compagnon d'aventure de Doc dans "Retour vers le Futur".

fd.jpg

Un Dalek: race ennemie du Docteur dans Doctor Who.

newdalek1.jpg


The Battle...

Version adaptée :


Version littérale :


Paroles et explications

En fait, si ça ne vous dérange pas, juste "le Docteur" ça ira.
  • Il répond à l'annonceur de la battle, qui l'a appelé "Doctor Who" (Docteur Qui), alors que c'est le nom de la série. Le personnage s'appelle juste "le Docteur", mais de très nombreuses personnes, même des fans de la série, font l'amalgame. Dans la série, il arrive plusieurs fois que le Docteur se présente à un autre personnage en tant que "le Docteur" et celui-ci demande "Docteur qui ?", et il répond que c'est juste "le Docteur".
Le "qui" n'importe pas. A qui je parle, déjà ? Ah oui, toi !
  • Lorsqu'on lui demande son nom, le Docteur répond souvent que son nom n'a pas d'importance. La deuxième partie de la phrase fait référence au fait que le Docteur parle souvent tout seul, ce qui laisse parfois les gens perplexes autour de lui, en se demandant à qui il parle.
Celui qui se prend pour Einstein, moins la moustache,
  • L'acteur qui joue Doc Brown s'était effectivement inspiré d'Einstein pour son personnage. Quant au personnage lui-même, j'en sais rien ^_^
f-1.jpgg.gif

qui voyage dans le temps, mais sans classe,
  • Le Docteur, dans Doctor Who, voyage dans le temps à bord du machine plutôt classe (le Tardis), il est aussi toujours fringué plutôt classe, alors que Doc  Brown ne ressemble pas à grand-chose et ses méthodes sont beaucoup plus bourrines et moins fiables.
pendant que je sauve le monde, qui ne fait que glandouiller
  • Dans Doctor Who, le Docteur sauve effectivement le monde plusieurs fois, alors que Doc Brown ne fait que des allers-retours dans le temps, sans même changer d'endroit.
et n'est pas foutu d'inventer de quoi sortir de Hill Valley.
  • Hill Valley, c'est là où se déroule Retour vers le Futur, et comme dit ci-dessus, Doc Brown a beau voyager dans le temps, il reste toujours au même endroit, ce qui peut paraître un peu ridicule avec les voyages inter-galactiques du Docteur.
Et calme-toi s'il te plaît ! Tout fonctionnera parfaitement.
  • Doc Brown est constamment en état de stress intense, durant toute la trilogie de Retour vers le Futur. Il se demande tout le temps si ses expériences vont fonctionner. Quant au Docteur, il dit souvent à ses compagnons ou à ses rencontres ponctuelles que tout va bien se passer.
Tu ne vas pas faire le moindre trou dans un quelconque tissu espace-temps.
  • Doc Brown a toujours peur de créer des paradoxes temporels (par exemple si vous remontez dans le temps et tuez vos parents, comment avez-vous pu naître ?). Alors que le Docteur a beaucoup plus l'habitude de gérer ce genre de choses, puisqu'il a énormément voyagé (dans le temps et l'espace).
En fait, ça ressemble plus à un tapis. Oublie ça, je te surestime.
  • Le Docteur essaie d'expliquer la notion d'espace-temps à Doc Brown, mais voit que ce dernier ne va rien comprendre, et préfère abandonner. Et l'espace-temps a une représentation plane (comme un tapis), qu'une masse peut déformer (toujours comme un tapis), d'où le fait qu'il lui explique que ça ressemble à un tapis ^_^
s.png

Disons qu'il y a un nombre infini de moi qui te démontent le cul en rimes.
  • Référence au fait qu'il y a 11 différentes versions du Docteur, et que chacune d'elles a déjà voyagé à peu près n'importe quand dans le temps, donc dans l'espace-temps on se retrouve avec une infinité (un très grand nombre du moins) de versions du Docteur.
Nom de Zeus, tu m'épates ! Ou pas. Mon rap t'éclate
  • "Nom de Zeus" (Great Scott dans la VO) est une expression souvent utilisée par Doc Brown. Quant à la façon de dire "You're great... not" (au lieu de "you're not great"), c'est une tournure de phrase assez utilisée dans les années 80, à l'époque où le film est sorti. 

et génère une puissance bien supérieure à 1.21 gigawatts.
  • Dans Retour vers le Futur, Doc détermine que 1.21 gigawatts est la puissance générée par un éclair, et qui peut lui permettre de voyager dans le temps.
Je vois pas bien quelle autorité scientifique tu crois incarner.
Mais je suis un vrai Docteur !  Ton diplôme, où tu l'as trouvé ?
  • Le personnage de Doc Brown a effectivement un doctorat, tandis que le Docteur se fait appeler comme ça, mais il s'est certainement approprié ce titre tout seul.
Malgré toutes tes compagnes, tu n'es pas foutu de tremper le biscuit.
  • Le Docteur a effectivement eu de très nombreuses compagnes dans ses aventures, ce qui ne l'a pas pour autant vraiment inspiré niveau sexe.
Je sais pas ce qui craint le plus : tes fans ou tes effets spéciaux pourris.
  • Les effets spéciaux de Doctor Who sont connus pour ne pas être très sophistiqués.
Tu ne mérites même pas un 2e couplet,
prépare-toi à mourir pour de vrai.
  • Comme dit plus haut, lorsqu'il meurt, le Docteur se régénère sous une autre apparence. Doc Brown prétend qu'il va vraiment le tuer pour de bon.
Dalek-moi les couilles !
  • Dans Doctor Who, les Dalek sont une race ennemie du Docteur, qui tuent en disant "Exterminer". Dans la VO, Dalek sonne comme "lick" (lécher), d'où le jeu de mots.
EXTERMINER !
 
 
Je vais mourir...
Du moins, cette version de moi...
Peut-être en préfèrerais-tu une autre...?
Prépare-toi à faire face à ta... densité !
  • Dans Retour vers le Futur, lorsque le père de Marty tente de séduire sa future femme en lui écrivant un poème, il est tellement nerveux en le lui récitant qu'il dit "je suis ta densité" au lieu de "je suis ta destinée".
Je suis un mystique Doc en médecine au pinacle, métamorphe et roi de la faconde.
  • Nouvelle référence au fait que le Docteur a un pouvoir de régénération qui non seulement le soigne, mais le fait changer d'apparence. De plus, cette version du Docteur était un peu plus prolixe que les autres.
Tu n'es qu'un gugusse potentiellement pédophile qui n'aurait jamais dû venir au monde.
  • Référence au fait que Doc passe tout son temps avec Marty, un mineur. Et la fin de la phrase fait référence au fait que, dans Retour vers le Futur, Marty doit tout faire pour unir ses parents dans le passé, sans quoi il ne pourra jamais naître dans le futur. 
Tu te mets dans tous tes états quand tu me suces le Picadilly.
  • Doc Brown est tout le temps dans tous ses états. Il est en état de stress continuel durant chacun des trois films. Quant à Picadilly, c'est une célèbre rue de Londres. C'est également un terme local pour désigner... le pénis.
Mais on ne se ressemble en rien.
Tu n'es qu'un pauvre pecno qui traîne avec une mauviette de gamin oedipien.
Personne ne me traite de mauviette !
  • Oedipien, référence au complexe d'Oedipe, car dans Retour vers le Futur, Marty se fait draguer par sa propre mère. L'histoire de la mauviette fait référence à plusieurs scènes du film où Marty se fait traiter de mauviette, et où ça le fait à chaque fois péter un câble et il répond "personne ne me traite de mauviette".
 
Ca se passe entre nous, l'Echarpé, n'essaie pas de me sur-raper.
Je peux être aussi dégueu qu'un rosbif crasseux de mes deux.
  • Cette version du Docteur portait tout le temps une longue écharpe, d'où le surnom que lui donne Doc. Et le Docteur vient de montrer ses talents de rappeur, Doc veut donc lui montrer qu'il n'est pas en reste. La deuxième phrase en soi n'a donc pas énormément de sens, surtout si on la traduit littéralement. Le "rosbif" fait référence au fait que le Docteur parle avec un accent britannique (Doctor Who étant une série anglaise), même s'il n'est lui-même pas humain. Cette phrase a surtout le mérite, en VO, d'être pleine de rimes internes, qui servent à prouver au Docteur que Doc rappe tout aussi bien que lui. C'est une parodie d'une réplique très semblable du Docteur, qui essaie d'expliquer la nature du temps, et qui finit par se perdre en termes bizarres ("...a big ball of wibbly wobbly timey whimey stuff").

Je vais trouver ta chiotte portable de machine et y poser une latte.
  • La machine à voyager dans le temps du Docteur ressemble, de l'extérieur, à une cabine téléphonique bleue. Ou à des toilettes portables, selon Doc, qui lui dit donc qu'il va s'en servir pour se soulager. (Ce qui fait également suite à sa précédente phrase, où il annonce qu'il va être dégueu.)
tardis.jpgtoilet.jpg

T'as pas neuf vies comme un chat, t'en as treize, petite chatte !
  • Selon la légende, les chats auraient neuf vies. Le Docteur lui, en a treize (il s'est déjà régénéré 10 fois à l'heure actuelle, la version actuelle du Docteur étant la 11e). De plus, en anglais, "pussy" ne veut pas seulement dire "chatte" mais surtout "couille molle", donc le Docteur est une couille molle selon Doc car il a besoin d'avoir treize vies pour survivre, et qu'il n'est pas capable d'en avoir juste une comme tout le monde.
En fait, si ça ne vous dérange pas, juste "le Docteur" ça ira.
  • Comme c'est une battle entre deux "voyageurs dans le temps", le Docteur est retourné au début de la battle et l'a terminée après sa première réplique, en utilisant son tournevis sonique (outil très utilisé par cette version du Docteur).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site